La propriété

Un peu d’histoire…

vlcsnap-2015-06-02-09h56m20s89Situé dans l’Hérault, sur la commune de Brissac, petit village au pied de la Séranne*, le Domaine d’Anglas appartient à la famille Gaussorgues depuis 1896, date à laquelle l’arrière- grand-mère de Roger, Marie, en hérite. Au début du 20ème siècle, suite au déclin de la soie, elle décide de tourner la page et fit arracher les mûriers, l’arbre nourricier du ver à soie.

On peut encore en voir sur la propriété ! De beaux arbres qui s’ils pouvaient parler nous conteraient les histoires d’antan…

Vous trouverez également sur le domaine une ancienne magnanerie datant du 17ème siècle, on peut y voir un puits où l’eau était remontée grâce au manège d’un petit âne.
Cette eau-là…on ne devait pas se permettre de la gaspiller en voyant le labeur de ce docile animal !

Elle fit planter 60 ha de vignes et fit construire sur le domaine une cave en conséquence.

En 1925, Son fils , André Gaussorgues, le grand-père de Roger, prit le flambeau.

La-propriete-DomaineAnglas-01En 1929, afin de mieux organiser la commercialisation des vins du secteur, il fut un des instigateurs de la cave coopérative de Saint Bauzille de Putois.

En 1971,Jean Gaussorgues, un de ses fils, l’oncle de Roger, préserva le vignoble et développa en pionnier sur le domaine des activités touristiques le long du fleuve Hérault qui borde une partie de la propriété.C’est en regardant son grand-père que Roger souhaite devenir vigneron et part faire des études forestières.

À 20 ans, il revient au domaine et se lie d’amitié avec Louis, un employé agricole italien travaillant sur la propriété, qui lui transmet son amour de la vigne et lui apprend le métier de vigneron :

  • Taille manuelle de la vigne
  • Ébourgeonnage
  • Palissage
  • Dépointage
  • Sarclage…

 

De cette époque, il garde un souvenir ému de ses nombreux échanges avec Louis.

Malgré les difficultés, il s’obstine et comme son arrière-grand-mère, son grand père et son oncle avant lui, il continue le développement du domaine d’Anglas en maintenant l’harmonie entre la vigne et la nature environnante.

*La montagne de la Séranne est une barrière naturelle haute de 700 à 942 m où culmine le Roc Blanc. Elle est parcourue d’anciens sentiers empruntés par les bergers et leurs troupeaux. Cette montagne longue de 25 km est le dernier rempart avant le Causse du Larzac. 

Le domaine viticole

Le vignoble du domaine d’Anglas est un vignoble confidentiel de 12ha, situé au cœur d’un cirque naturel de 115 hectares de nature orienté au sud vers la Méditerranée et au nord vers les Cévennes et le Larzac.

En 1996, Roger décide de créer de nouvelles parcelles sur des terrains à fort potentiel qualitatif, notamment sur le plateau faisant face au Château du village de Brissac, mais cela nécessite un énorme travail de défrichement.

Un dimanche d’hiver, accompagné de son épouse Carole, il décide de terminer le défrichement en enlevant les gros blocs de rochers qui restaient sur la parcelle avant d’y planter les vignes.

Devant ce labeur colossal, ils se rendirent à l’évidence, ils n’y arriveraient pas seuls !

WeekEndCulturel-DomaineAnglas-01Ils décidèrent d’économiser pour faire venir au bout d’un an un bulldozer afin de broyer ces énormes rochers.

Une fois la vigne plantée, elle mit 7 ans pour produire ces premières grappes de raisins. Ce sont des petits raisins, gorgés de sucre, gorgés de soleil, délicieux. Cette vigne a donné le meilleur d’elle-même. On admire son courage lorsqu’on voit où elle est plantée ! Elle est située sur un sol argilo-calcaire composée à 90% de cailloux. Ses racines doivent descendre très loin pour chercher la fraîcheur.

Le rendement est faible : 17hl /ha !!!! Mais la cuvée « Face au Château » est devenue aujourd’hui la cuvée icône du Domaine d’Anglas !

Le terroir donne tout son caractère aux raisins et permet de faire un vin de qualité ! Ce qui renforce la typicité du domaine.

Aujourd’hui, il produit 9 vins, quatre AOP Coteaux du Languedoc dont un en Terrasses du Larzac, un vin de Pays 100% Carignan , trois vins de Table et un vin Mousseux.

Ces vins sont le reflet de sa personnalité : authentique, généreux et respectueux !

Photos Canopée 096Depuis 1993, avec son épouse, Carole,  ils ont transformé le camping à la ferme de leur oncle en un camping de charme proposant des hébergements de qualité au cœur du vignoble (www.camping-anglas.com).

C’est l’occasion pour le vigneron de partager son métier « passion » et de faire découvrir ses produits.

Si vous avez le privilège de découvrir le domaine à l’occasion des diverses animations organisées tout au long de l’année vous pourrez admirer les paysages magnifiques qui entourent ce joli vignoble.

Leur philosophie bio

C’est en 1994, qu’il décide de façon définitive d’éliminer toute utilisation de produit chimique. En effet, cette année-là c’est la naissance de son premier enfant.

A l’automne de cette même année ,de fortes pluies inondèrent le vignoble.

Très observateur, Roger s’aperçoit que la terre au pied des vignes non labourées et traitées avec des produits chimiques avait disparue tandis que les autres vignes labourées et non traitées n’avaient subis aucun dommage.

Cela confirma son intention de cultiver le domaine en agriculture biologique.

En 1999, Roger sort de la coopérative de Saint Bauzille de Putois, que son grand-père avait fondé avec d’autres vignerons en 1929,  pour développer une gamme de vins rares et de qualité sur 12 ha de vignes, et a choisi de cultiver ses vignes en Agriculture Biologique, démarche pionnière pour l’époque, mais évidente tant elle lui semblait juste et en accord avec lui-même.

En appliquant ainsi des méthodes respectueuses de l’environnement, il protège l’écosystème de la terre et la ressource en eau en diminuant le risque de pollution des nappes phréatiques ainsi que la santé de toutes les personnes gravitant autour du domaine : famille, employés et clients.

Cette philosophie s’inscrit dans une démarche écotouristique, c’est-à-dire un tourisme de découverte axé sur le contact direct avec la nature, la vigne, le vin et le vigneron.

C2VF5039